Rechercher dans nos articles :

Une cuve de stockage des eaux de pluie, mais quelle cuve ?

Cuve de stockage des eaux de pluieAlors, comme une bonne nouvelle (cf : fin de période de recours des tiers) n’arrive jamais sans une mauvaise, je viens d’avoir mon constructeur au téléphone qui m’annonce que nous devons faire poser une cuve pour la modique somme de 1 700 euros. Il m’explique que c’est indiqué dans le permis de construire et qu’on ne peut pas y échapper. Je fais appel à mes souvenirs et il me semble bien avoir lu quelque chose comme ça mais nous étions tellement contents d’avoir notre PC qu’on n’avait pas du faire très attention. De plus, c’était tellement bien expliqué que nous avions compris que c’était une recommandation et non une obligation.

Sur notre permis est noté :
« – Le terrain est desservi par un réseau d’assainissement public et séparatif

– toute nouvelle construction doit faire l’objet d’une régulation des eaux pluviales issues du ruissellement, afin de ne pas aggraver la situation existante. Aussi un dispositif de stockage provisoire partiel (cuve de 2 m3 minimum) des eaux pluviales devra être mis en place. Le débit de fuite est fixé à 2 l/s, soit un diamètre maximal de sortie de la capacité de stockage de 63 mm.

– Le terrain étant situé en « zone de gypse », l’infiltration des eaux sur la parcelle est interdite.

– Dans tous les cas, des précautions devront être prises afin que les eaux pluviales ne se déversent pas sur les propriétés voisines.

– Les évacuations d’eaux usées et d’eaux pluviales du projet devront être séparées et correctement raccordées aux réalisations publiques correspondantes »

Je téléphone donc à la CAVAM (sur notre commune, les dossiers de permis de construire ne sont pas instruits par la ville mais par la CAVAM), plus précisément au service assainissement pour avoir des explications. Je tombe sur un monsieur charmant qui m’explique que pas de bol, c’est obligatoire depuis 3 ans et oui, c’est un coût supplémentaire pour nous qui n’était pas prévu (ce n’est pas inscrit dans le PLU, ni sur le site de notre mairie et bien entendu, personne ne nous en avait jamais parlé !).

Je vais voir sur internet le prix de ces fameuses cuves (pour ceux qui ne sont pas bons en maths, 2 m3 = 2 000 l) et là, on est à ce que j’ai pu voir aux alentours de 900/1 000 euros minimum (bien entendu, hors livraison et pose). Bon, on appelle notre commercial chez Phénix et lui demandons de nous faire parvenir l’avenant pour ce supplément.

Vous allez faire construire votre maison, découvrez notre guide !

Guide COMPLET sur la construction

Guide COMPLET sur la construction
(Format pdf)

Tagués avec :
Publié dans Récit construction phénix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ma Maison Phénix
Avis Ma Maison Phénix

Et vous, au bout de combien de temps après la livraison de votre maison avez-vous estimé que celle-ci était « terminée » :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Ma Maison Phénix
Tout savoir sur la construction d’une MAISON

Taxes, démarches, étapes de la construction, pièges, astuces…

Guide Ma Maison PhénixDécouvrir nos guides