Rechercher dans nos articles :

Une cuisine terminée !

Cuisine Maison PhénixEt oui, pour être complètement terminée, il ne manquait pas grand-chose à notre cuisine. Le jour où nous avons débloqué nos 10% de remise chez Leroy quand nous avons commandé le portail, nous en avons profité pour aussi commander la crédence assortie à notre plan de travail ainsi qu’un fond de hotte (là, je me la joue mais avant, je ne savais pas ce que c’était ! c’est tout simplement une plaque de verre trempé qui se fixe au mur derrière la plaque de cuisson pour protéger le mur). Le fond de hotte est disponible de suite mais la crédence (et le rouleau de bande de chant qui va avec) se commande et un délai de 15 jours est annoncé.

2 semaines plus tard, notre commande est arrivée. Cette crédence ne sera pas posée telle qu’elle, il va falloir la mettre aux dimensions que l’on veut (pour la hauteur, à cause de nos prises, ce sera 16 cm et ensuite, nous avons besoins de 4 morceaux). Nous avions donc pris les mesures et l’avons fait découper sur place (franchement, ça ne mène pas très loin : la 1ère découpe est offerte et ensuite, c’est 1 euro la coupe).

Arrivés à la maison, nous commençons par ce qui nous semblait le plus facile : fixer le fond de hotte. Nous avions acheté une colle spéciale pour la mettre sauf qu’en la déballant, nous nous apercevons que des rails sont fournis. Comme ils sont jolis et rappellent les poignées des meubles, nous décidons de les mettre. Jusque là, pas de souci. Seulement voilà, pour faire coulisser la plaque dans les rails, nous avons du démonter un meuble haut.
Quelques minutes plus tard, la plaque est en place. Seulement, comme tout n’est jamais parfait, nous nous apercevons que la hotte que nous avions posée n’est pas parallèle à la plaque. Nous voilà repartis à démonter ce coup-ci la hotte, la remettre d’aplomb puis réinstaller le meuble haut.
Au bout de 3heures, nous avons atteint notre objectif : le fond de hotte est posé et le résultat est super.

Nous passons donc à la crédence. En 1er lieu, il faut coller les chants (ce sont en gros les finitions sur les côtés et le dessus de la crédence, pour ne pas voir l’agglo). Rien de bien compliqué : on découpe à la bonne dimension, on positionne, on met un torchon entre la bande et le fer à repasser, on attend 20 secondes, on découpe proprement au cutter l’excédent de bande (elle est plus large de quelques millimètres que la crédence) et hop, c’est terminé.
Ensuite, on enduit de colle, on présente la crédence face au mur, on appuie et c’est fixé. Sur ce coup là, on avance assez vite sauf qu’encore une fois, pas de chance, il nous manque 80 cm de bande pour terminer… nous retournons chez Leroy, passons commande et finissons une bonne fois pour toute la partie cuisine à la réception de ce rouleau de chant.

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Récit construction phénix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ma Maison Phénix
Avis Ma Maison Phénix

Quels sont les 1ers travaux intérieurs que vous avez réalisé après la réception de votre maison ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Ma Maison Phénix
Tout savoir sur la construction d’une MAISON

Taxes, démarches, étapes de la construction, pièges, astuces…

Guide Ma Maison PhénixDécouvrir nos guides