Rechercher dans nos articles :

Travaux extérieurs : réalisation d’une clôture à l’avant de la maison

Clôture Maison PhénixAvoir une maison, c’est bien. Qu’elle n’appartienne pas à tout le monde, c’est mieux. Je m’explique : devant, elle n’est pas fermée, ce qui occasionne de nombreuses gênes comme :

  • les gentils propriétaires de chiens qui les lâchent chez nous pour venir faire leur besoin : non non, je ne rigole pas, la dernière fois, je suis même sortie pour en parler avec un monsieur qui m’a dit que ce n’est quand même pas de sa faute si Médor aime notre terrain vague. Je lui explique patiemment que je l’ai vu le détacher devant chez nous et que même si c’était de la faute de la laisse (faut bien trouver un coupable), il aurait pu rappeler son toutou pour l’empêcher de crotter,
  • les démarcheurs qui toquent chez moi pour tout et n’importe quoi : rien ne les arrête donc, ils entrent et frappent à la porte. Un muret (avec portail et portillon bien entendu) permettrait de les arrêter plus loin de chez moi et de la fenêtre de ma cuisine, je pourrai leur dire de partir,
  • et plus grave : les rôdeurs. En effet, rien de plus simple que de s’avancer et de venir directement voir ce qui se passe chez moi. Je l’ai déjà vécu et c’est assez flippant. Bien sur, ça n’arrêtera pas ceux qui sont en repérage (pour voler) mais ça leur facilitera un peu moins la vie.

A tout ça s’ajoute également le fait que ça fait plus « finit » et esthétique une maison bien close.

Sur ce coup là, nous n’avons pas envie de nous lancer (à l’arrière, ça ne se voit pas mais là, devant, si on se loupe, c’est plus gênant). Nous décidons de déléguer cette tâche à un artisan. C’est en parlant avec mon opticien qu’il m’explique avoir fait faire de nombreux travaux chez lui par un artisan sérieux. Je lui demande ses coordonnées et l’appelle. Je lui explique notre projet et il vient sur place pour prendre toutes les mesures. Il a de très bonnes idées et me fait bonne impression. Le lendemain matin, je reçois le devis par mail.
Il est un peu plus élevé que ce que nous pensions mettre mais le surcoût s’explique. En effet, au lieu d’avoir un muret en parpaing que l’on ferait crépir ensuite, il m’a proposé des parpaings déjà colorés, dans le même ton que celui de la maison. Certes, au départ, c’est plus cher mais quand on prend un parpaing classique et qu’ensuite, il faut le crépir, la différence de prix s’estompe. L’avantage également de ce produit : une fois assemblé, le mur est terminé. Bref, nous lui donnons notre accord.

Mais alors, quel est donc notre projet ? Pas celui de notre choix. En effet, impossible de faire ce que l’on veut, il faut respecter le PLU de notre ville. Celui-ci dit que nous devons avoir 1/3 plein pour 2/3 d’ajouré, le tout sur une hauteur d’ouvrage maximale de 2 mètres. Et en français ? Sur 2 mètres, j’ai le droit de faire un muret de 66 cm, le reste devra être composé ou de grillage, grille ou barrière mais non plein. Donc, exit les panneaux pleins et occultants, idem pour le portail et portillon. Va falloir qu’on prospecte !

Tagués avec : ,
Publié dans Récit construction phénix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ma Maison Phénix
Avis Ma Maison Phénix

Quels sont les 1ers travaux intérieurs que vous avez réalisé après la réception de votre maison ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Ma Maison Phénix
Tout savoir sur la construction d’une MAISON

Taxes, démarches, étapes de la construction, pièges, astuces…

Guide Ma Maison PhénixDécouvrir nos guides