Notre projet piscine (partie 2)

Comme je vous le disais donc, nous avons choisi l’endroit où nous allions poser notre piscine. Nous avons commencé nos travaux par une 1ère phase de décaissement : après avoir délimité les 4 côtés d’un rectangle avec de la ficelle (on voulait faire un carré mais avec la configuration de notre terrain, ce n’était pas possible), nous avons creusé l’intérieur de ce dernier sur 5/6 cm de façon à enlever les herbes (mauvaises !) et surtout, se retrouver avec un espace à peu près plat.
Autant vous dire qu’à 2 (mon mari et moi), avec seulement nos pelles, nous avons soufferts. Et puis, cela ne parait pas mais, dès que l’on commence à creuser, on se retrouve avec des montagnes de terre qu’il faut stocker. Nous nous sommes servis d’une bonne partie pour tenter d’aplanir un bout du jardin et reboucher l’ancien emplacement de notre potager. Le reste a été mis en sac en vue de l’emmener à la déchèterie dès sa réouverture (finalement, un voisin en a eu besoin et est venu la récupérer).

Fiers de nous d’avoir réussi cette étape, nous avons dû ensuite attendre la fin du confinement pour aller chez Leroy acheter tout le matériel qu’il nous faudrait pour continuer nos travaux à savoir :

  • des planches de coffrage
  • du sable
  • les plaques de polystyrène extrudé

Dès le 1er week-end de mai où nous avons pu sortir, nous avons fonçé acheter tout notre bardas et pu reprendre nos travaux.
Nous avons donc traité nos planches de coffrages puis, après séchage, les avons positionné de façon à délimiter le joli rectangle que nous avons creusé. Nous avons été surpris de voir qu’on avait réussi à faire quelque chose de régulier et de niveau.

Ensuite, vient l’étape la plus éprouvante : le sablage. Cette étape est essentielle car c’est elle qui permet de faire en sorte que la piscine doit de niveau. Et là, nous avons pas mal galéré : nous avons mis presque 2 tonnes de sable dans notre trou que nous avons étalé, aplati avec un rouleau à gazon, égalisé avec une règle de maçon, de nouveau tassé, encore étalé pour que la surface soit de niveau, … bref, j’ai cru que nous n’arriverions jamais au bout de cette phase tant il nous a été difficile de mettre cette surface à niveau. Finalement, nous avons réussi (surtout grâce à la ténacité de mon mari). Autant vous dire que les dernières étapes qui nous attendaient n’allaient pas être les plus pénibles.

Vous allez faire construire votre maison, découvrez notre guide !

Guide COMPLET sur la construction

Guide COMPLET sur la construction
(Format pdf)



Tagués avec : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*