Rechercher dans nos articles :

L’isolation de la porte de garage

Maison Phénix isolation porte de garageAvec l’hiver qui s’est doucement installé, nous avons décidé de continuer l’isolation du garage. Ce dernier est situé juste sous la chambre de notre choupette et dans cette dernière, clairement, il y fait plus froid, le sol est très très frais et le radiateur tire sans cesse.

Les murs de notre garage sont isolés et plaqués. Idem pour le plafond. La porte en revanche est une vraie passoire : fine, en métal et avec au niveau des montants, quelques beaux interstices laissant passer le froid.

Nous avons fait des recherches sur le net et été prendre conseil dans 2 magasins de bricolage et visiblement, ce qui semble être efficace, c’est la pose sur la porte de plaques adhésives. L’installation ne semble pas bien compliquée, c’est juste le prix qui bloque (il faut compter 90 euros pour réaliser la porte entière). Nous décidons donc d’utiliser notre journée à 10% chez Leroy pour faire cet achat, que nous complétons par celui d’un rouleau de joint isolant en mousse, celui d’un radiateur et d’un mitigeur (ces 2 derniers éléments, je vous en parlerai dans un prochain article).

Avant de commencer, il est conseillé de nettoyer la porte avec de l’acétone. Munis de chiffons, nous débutons par cela. Il faut ensuite attendre ¼ heure avant de passer à la pose des plaques. Ces dernières sont légères, fines et se découpent très facilement (que ce soit au cutter ou au ciseau). Bien entendu, tout ne se révèle pas si simple car on ne peut pas poser les plaques d’1 seul tenant, il faut parfois faire des découpages et à certains endroits, être à 2 pour faire passer une plaque, c’est vraiment utile. En réalité, la pose en elle-même n’est pas difficile (il suffit d’enlever le film protecteur sur l’une des faces et ensuite de coller la plaque sur le porte), c’est juste long et minutieux. Avec les chutes (au prix que ça coute, autant ne pas gâcher !), nous renforçons certains endroits (comme par exemple la jonction entre 2 plaques ou encore des angles où de l’air semble encore passer). Le rendu n’est certes pas très esthétique mais ce n’est pas ce qui compte car ce n’est que l’intérieur de la porte, on ne la voit que très peu.

Ensuite, nous nous attaquons au rouleau de joint et là, clairement, ça ne tient pas bien (on nous avait conseillé de les mettre sur les côtés mais après 2 ou 3 ouvertures / fermetures, tout s’était décollé). Du coup, nous avons utilisé ces bandes non pas sur les parties verticales mais horizontales de la porte, là où il y a moins de frottement et plus d’air qui passe. En 2 minutes, tout est posé et c’est discret.

Je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas tout se suite ressenti une grosse différence : il faisait toujours froid dans le garage. Mais, au bout de presque 10 jours, nous avons commencé à voir un changement : nous étions moins congelé lors de nos excursions dans le garage et à l’étage, la chambre de pitchounette était moins fraîche. Je ne pense pas que ça va nous faire gagner 10 degrés mais c’est toujours un petit quelques chose par ici plus un autre par-là qui permettent de faire des économies.

On nous a aussi conseillé de renforcer l’isolation du plafond du garage mais, chaque chose en son temps, notre portefeuille n’est pas un puit sans fond, nous verrons cela plus tard.

Vous allez faire construire votre maison, découvrez notre guide !

Guide COMPLET sur la construction

Guide COMPLET sur la construction
(Format pdf)

Tagués avec : , , ,
Publié dans Récit construction phénix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ma Maison Phénix
Avis Ma Maison Phénix

Pourquoi avez-vous choisi Phénix comme constructeur ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Ma Maison Phénix
Tout savoir sur la construction d’une MAISON

Taxes, démarches, étapes de la construction, pièges, astuces…

Guide Ma Maison PhénixDécouvrir nos guides