Rechercher dans nos articles :

Les fenêtres, les fenêtres, les fenêtres ….

Fenêtre Maison PhénixL’été est passé et toujours rien concernant mes fenêtres. Je rappelle mon chef de chantier et lui laisse un message pour lui signaler. J’appelle aussi sa secrétaire pour lui en parler.

Quelques jours plus tard, une personne de la société de fenêtres me contacte enfin. Ensemble, nous prenons rendez-vous pour la semaine suivante.

Le jour du rendez-vous arrive et 1er bon point, le monsieur est à l’heure. Il est charmant et m’explique qu’il voit tout à fait d’où ça vient et qu’il va régler ça rapidement. En effet, après démontage de certains éléments, placement de « taquets », tout est réglé, plus aucun frottement.

J’en profite pour lui parler de mes carreaux piqués et il me dit n’avoir jamais eu aucune demande de Phénix pour en faire le remplacement. Il m’explique qu’il faudrait compter 1 bon mois entre la demande Phénix et le déplacement à la maison pour réaliser le remplacement des vitres concernées.

J’appelle donc mon chef de chantier pour lui en faire part. Je tombe de nouveau sur son répondeur (je trouve ça un peu bizarre mais bon), laisse un message puis appelle sa secrétaire. Je lui expose la situation : il semblerait que ma demande concernant le remplacement des vitres piquées ne soit jamais arrivée à bon port. Je vois bien que la secrétaire souhaite me dire quelque chose (et je sens que ça ne va pas me plaire), le coup de massue tombe : mon chef de chantier (oui oui, le mien) a quitté Phénix il y a 2 jours. Bon, il me faut quelques instants pour reprendre mes esprits car même si ma maison tient debout, mon chef de chantier, c’est mon référent. Il la connaît ma maison et je peux l’appeler dès que j’ai un problème (et même si nous en avons peu, c’est toujours réconfortant de le savoir là pour nous).
Bref, la personne m’explique qu’elle va faire une recherche dans les dossiers de mon CDC et qu’elle fera de nouveau partir la demande. Elle m’explique qu’un courrier annonçant le départ de notre CDC nous sera bientôt envoyé avec les personnes à contacter en cas de problème.
J’en profite également pour lui dire que nous attendons toujours qu’une équipe vienne mettre du crépi là où il en manque sous le porche.

Je vous avoue que ça m’a quand même contrariée cette histoire car j’avais une véritable confiance dans mon chef de chantier. J’espère que malgré tout, le suivi restera aussi bon et pro qu’il l’a été jusqu’à présent.

Quelques jours plus tard, le responsable du centre de travaux (que j’avais eu la chance de rencontrer le jour de la remise des clés) m’appelle et m’explique que d’ici 10 jours, il reprendra contact avec moi pour voir si mes demandes ont pu être retrouvées dans la paperasse et que si ce n’est pas le cas, il se déplacera pour constater les choses et refaire partir de nouvelles demandes d’intervention. Ce coup de fil m’a un peu rassuré, le suivi continu à se faire, il n’y a plus qu’à attendre.

Tagués avec : ,
Publié dans Récit construction phénix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ma Maison Phénix
Avis Ma Maison Phénix

Quel est l’état de votre crépi ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Ma Maison Phénix
Tout savoir sur la construction d’une MAISON

Taxes, démarches, étapes de la construction, pièges, astuces…

Guide Ma Maison PhénixDécouvrir nos guides