Rechercher dans nos articles :

Les astuces et conseils pour éviter les pièges des cuisinistes

Astuces cuisines PhénixTout d’abord, sachez que c’est cher, très cher. Essayez donc si possible d’évaluer en amont votre budget et vous mettre une limite à ne pas dépasser. En fonction de ce dernier, vous aurez déjà un petit aperçu des cuisinistes que vous pourrez rencontrer (je prends volontairement un exemple très gros : avec 3 000 euros de budget, électro/livraison/pose compris, inutile d’aller chez un cuisiniste-designer italien ou allemand qui ne fait que du sur mesure, vous risquez d’être déçu de voir que la cuisine que l’on vous présente est un coup de cœur que vous ne pouvez pas payer).

Renseignez vous également auparavant sur le type d’électroménager que vous voulez mettre (quelle gamme ? quelle marque ? pour quel usage ?) et son prix. A ce propos, sachez que vous n’êtes pas obligés de les prendre chez le cuisiniste, vous pouvez l’acheter où vous voulez.

Afin de ne pas perdre trop de temps avec les commerciaux, vous pouvez aussi réfléchir en amont à ce que vous souhaitez réellement (des placards ? des meubles hauts ? des colonnes ? un îlot ? des portes coulissantes ? quelle couleur ? quel type de plan de travail ? …). Sans oublier : êtes-vous bricoleur (dans ce cas, la livraison peut suffire et vous pouvez monter votre cuisine et économiser ainsi de très nombreux euros) ? Bien entendu, ceci n’est pas figé mais cela permet de partir avec une base déjà en tête.

Prendre rendez-vous. Rencontrer un cuisiniste, ça demande du temps (autant pour vous que pour eux). Si vos disponibilités sont limitées aux samedis et dimanches, il est plus que préférable de téléphoner quelques jours avant pour convenir avec un commercial d’une heure pour se rencontrer. Prévoir sur place 2 bonnes heures. Pensez à emmener le plan côté de votre cuisine.

Comparez ce qui est comparable. Je m’explique : si chez l’un vous faites un devis sur un modèle avec 10 meubles, portes laquées, plan de travail en granit, reprenez si possible les mêmes matériaux et agencements pour pouvoir mieux comparer. De même, si chez l’un le prix annoncé comprend la cuisine, la pose et la livraison, chez les concurrents, restez sur les mêmes bases.

Un rendez-vous n’engage à rien, évitez de signer quoi que ce soit « à chaud ». Certains cuisinistes proposent trop souvent des « mégas promos qui ne se représentent pas, depuis 20 ans que je fais ça je n’ai jamais vu une offre pareille… » et mettent la pression au client. Prenez le temps. Certaines promos le sont vraiment et dans ce cas-là, si tout vous plait (implantation, prix, délais, conditions,…), n’hésitez pas. Sinon, prenez au moins la soirée pour y réfléchir. On dit que la nuit porte conseil …

Un devis chez un cuisiniste est en règle générale, gratuit (sauf chez certains, spécialisés haut de gamme ou là, plusieurs centaines d’euros peuvent être demandés). Il doit d’ailleurs vous être remis pour que vous puissiez l’étudier tranquillement. Il doit être détaillé : vous devez pouvoir retrouver tout ce qui a été dit verbalement (taille des meubles, dimension, niveau de finition, prix). Il peut arriver que ce dernier soit peu clair ou plutôt, difficilement compréhensible par un non expert. Si c’est le cas, demandez à quoi correspond telle ou telle référence et n’hésitez pas à l’annoter dans votre propre langage afin de savoir à quel meuble/référence/finition ça correspond. En revanche, il n’est pas obligatoire qu’on vous remette une copie papier du projet en 3D (ba oui, vous pourriez refaire ainsi la même implantation chez les concurrents !). Si on vous la donne, tant mieux, sinon, on vous en remettra un jeu lorsque vous signerez avec le cuisiniste.

Peut-être inutile à rappeler mais fort important : lisez bien tout avant de signer. C’est bête à dire mais c’est comme un CCMI : on lit, on pose des questions si on ne comprend pas, on vérifie si tout est OK. Que comprend le prix exactement : les bons meubles ? Le bon plan de travail ? La livraison ? La pose ? Le métré ? Pensez à jetez un coup d’œil aux garanties : qu’est-ce qui est garanti (les charnières ? la façade ? le caisson ? …)? Combien de temps ?

En parlant de signature : vous avez trouvé chez XX la cuisine de votre rêve, vous êtes d’accord sur le projet et le prix, vous allez signer le devis que l’on vous remet. A ce moment là, le cuisiniste peut vous demander jusqu’à 30% d’acompte (au-delà, bof bof). Le solde vous sera réclamé après livraison et/ou installation de cette dernière. Là où les choses se corsent, c’est le bon de commande. La signature du devis vous engage bien entendu mais ne doit pas à elle seule déclancher la commande des meubles. En effet, il est nécessaire qu’un professionnel employé par le cuisiniste vienne chez vous faire un relevé (dit : métré) : chaque mur est mesuré très précisément (hauteur, longueur) et c’est après contrôle de ce dernier que la commande partira en usine. Et ça, ça doit aussi être compris dans le prix (pas de facturation supplémentaire pour ce déplacement non plus !).
Pourquoi est-ce important ? Vous faites construire votre maison, vous êtes allé voir le cuisiniste avec le plan de votre future maison alors que celle-ci n’était pas sortie de terre. Seulement voilà, entre le plan que vous avez en main depuis de nombreux mois et la réalité, il peut y avoir des différences (imaginez que vous vous retrouvez finalement avec 7cm de moins dans la largeur de votre cuisine, la taille et/ou le nombre de meubles dans cette partie là peut en être modifié) qui affecteront ce que vous aviez choisit.
Il doit donc être noté que la commande ne sera envoyée à l’usine qu’après contrôle au domicile du métré.

L’adresse de livraison. Sachez qu’elle est très importante. Si vous êtes faites construire et que vous n’avez pas encore signé d’acte définitif pour le terrain par exemple, imaginez que vous vous engagez avec ce super cuisiniste mais que finalement, vous n’obtenez pas de prêt pour financer la construction de la maison. Si vous avez noté dans le bon de commande du cuisiniste l’adresse de livraison de la future maison, vous pouvez vous rétracter et récupérer votre acompte (bon, ça ne se fait quand même pas comme ça, il vous faudra faire quelques démarches mais c’est tout à fait possible). En revanche, si en adresse de livraison vous avez noté votre adresse actuelle, cela va être plus difficile…
De même, sachez qu’il vaut mieux parfois verser l’acompte en CB qu’en chèque parce qu’en cas de remboursement, si vous avez réglé en CB on peut vous la recréditer immédiatement (ou à défaut très rapidement) alors que par chèque, il faut que cela soit validé par le chef du chef puis le comptable, puis un certain nombre d’autres personnes et qu’au final, vous pouvez attendre plusieurs mois avant que l’on vous le rende.
Et puis, vérifiez que les dates inscrites sur ce que vous allez signer soient bien les bonnes, en cas de rétractation (dans l’éventualité où cela est possible), ces dernières sont très importantes.

La TVA. Celle-là, vous ne l’avez pas vue venir. Et bien sachez qu’en rénovation (ou lorsque l’on y habite depuis plus de 2 ans), si vous faites poser votre cuisine par l’artisan, la TVA passe de 19.6% à 7%, une belle économie !

Dernier conseil : restez réaliste. Si tous les cuisinistes vous font le même projet, pour la même qualité, avec le même niveau de finition, pose et livraison inclus à 10 000 euros et que le dernier vous propose la même chose à 4 000 euros, réfléchissez bien, c’est qu’il y a peut-être un hic quelque part.
De même, ne soyez pas naïf quand aux diverses promotions qui n’en sont pas toujours. Par exemple, la pose offerte ou à 1 euro. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un très grand nombre de cuisinistes sous-traitent pour la partie pose. Vous croyez vraiment qu’un artisan indépendant va accepter de faire une pose gratuite à la société Tartenpion pour ses beaux yeux ? Ne vous leurrez pas, ce que vous gagnez d’un côté, on vous le prend de l’autre (par exemple : on augmente le prix de vos meubles).
Attention, je ne dis pas qu’il n’y a jamais d’offre intéressante, seulement qu’il faut rester vigilent.

Tagués avec : , ,
Publié dans Récit construction phénix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ma Maison Phénix
Avis Ma Maison Phénix

Quel est l’état de votre crépi ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Ma Maison Phénix
Tout savoir sur la construction d’une MAISON

Taxes, démarches, étapes de la construction, pièges, astuces…

Guide Ma Maison PhénixDécouvrir nos guides