Rechercher dans nos articles :

Etapes de la construction d’une maison : du terrassement au séchage de la dalle

Du terrassement au séchage de la dalle d'une Maison PhénixNous venons de vous parler de ce qu’il se passe sur notre chantier (qui continue d’avancer très vite !), nous allons maintenant l’aborder de manière plus générale.

Il y a quelques semaines, nous vous expliquions ce qu’étaient le piquetage (en gros, pour les retardataires, c’est le positionnement et les contours de la maison sur le terrain à l’aide de piquets) et l’ouverture de chantier. Nous allons maintenant voir les étapes qui suivent soit celles allant du terrassement jusqu’au coulage et séchage de la dalle.

Le terrassement
Dans cette étape, on prépare le terrain à la construction. Cela commence avec l’excavation : une pelleteuse creuse l’emplacement de la future maison (on parle également de fouilles), celui qui a été déterminé lors du piquetage. A ce moment là, beaucoup de terre est déplacée. Une partie va être conservée sur votre terrain pour réaliser par la suite le remblai et une autre sera évacuée.
Afin de permettre plus tard le raccordement aux différents réseaux (ex : eau, électricité), des tranchées sont également creusées autour des futures fondations.

Les fondations
Très importantes car ce sont elles qui sont les bases de la future maison, celles qui lui permettent d’être stable. Après y avoir déposé des ferraillages, une semelle de béton est coulée dans les fouilles, permettant ainsi de répartir la charge de la maison sur une surface de sol stable. Généralement, cette étape intervient très rapidement après l’excavation.
Les fondations peuvent être de 3 types (en fonction des caractéristiques du terrain principalement) :
– superficielles = lorsque le sol est stable, il s’agit des semelles isolées (appui ponctuel), des semelles filantes (linéiques) et des radiers (surfacique)
– semi-profondes (quand il est nécessaire de descendre jusqu’à 5 mètres) sont ferraillées
– profondes lorsqu’il faut descendre à plus de 6 mètres pour assurer la stabilité de la maison (utilisation de pieux forés moulés, micro-pieux, technopieux, …)

Le soubassement
Il en existe 3 sortes (déterminé à l’avance en fonction de la nature du terrain et de vos choix personnels aussi) :
– le hérisson : technique utilisée lorsque le rez-de-chaussée touche directement les fondations
– le vide-sanitaire : le rez-de-chaussée n’est pas en contact avec le sol et les fondations, il est surélevé (de 20 centimètres minimum)
– le sous-sol : le sol est creusé afin de permettre de créer un étage sous le sol à la maison
Une fois donc que les fondations sont coulées et sèches, le soubassement est réalisé.

Le coulage de la dalle
C’est elle qui constituera le futur plancher de la maison et sur elle aussi que les murs vont s’élever.
Une dalle est composée de plusieurs couches : poutrelles, hourdis, treillis soudé, isolant, béton…
Une fois donc les fondations sèches, le soubassement réalisé, la dalle est donc coulée. Dans cette dernière, des trous seront prévus pour les emplacements des futures arrivées et évacuation d’eau mais aussi les fourreaux (pour les câbles électriques et téléphoniques), comme définis sur vos plans de maison.
Avant de continuer le chantier, il faudra attendre que la dalle sèche (cette durée est variable en fonction de nombreux paramètres comme la météo, la période de construction, les matériaux utilisés, … cela peut aller de 10 jours à 1 mois par exemple).

J’espère ne pas trop m’être trompée car lorsqu’on n’est pas du métier, cela n’est pas toujours évident de retranscrire des données techniques (certaines infos m’ont été donnée par mon chef de chantier et d’autres par mes lectures sur internet).
C’est vrai que lorsque l’on est face à son terrain et que l’on constate les avancées des travaux, on comprend mieux les choses …

Vous allez faire construire votre maison, découvrez notre guide !

Guide COMPLET sur la construction

Guide COMPLET sur la construction
(Format pdf)

Tagués avec : , ,
Publié dans Récit construction phénix
5 commentaires pour “Etapes de la construction d’une maison : du terrassement au séchage de la dalle
  1. Nounou dit :

    Bonjour, merci pour votre réponse ça nous rassure un peu, par contre nous on a des petites fissures sur la dalle mais mon mari m’a dit qu’ils allaient remettre une couche donc il ne inquiète pas trop contrairement à moi donc j’hesite à appeler le chef ou pas, sinon dans l’ensemble tout se passe bien à vu d’oeil à part les fissures rien sur les murs tout à l’air nickel, désormais on y va 1 fois par semaine on parle beaucoup aux ouvriers donc ça va, bonne continuation à vous aussi et merci pour cette page je la consulte souvent 😉

  2. Nounou dit :

    Bonjour, ma maison phénix est en cours de construction depuis fin aout, on est deja arrivé à la charpente au bout de 3 semaines, ok certes c’est rapide mais un peu trop je trouve, deja d’une le chef de chantier nous a appelé que deux semaines après ils avaient deja fini les fondations du coup on a rien vu et presque fini le vide sanitaire quand on est arrivé la premiere fois sur le chantier, 5 jours apres on revient ils sont deja à la charpente, on m’a dit que pour la dalle il faut laisser 20 jours environ mais là ils sont deja dessus en train de faire autre chose donc ça me trotte sérieusement un des ouvriers nous a dit que la dalle était pré fabriqué pour que ça sèche plus vite que d’habitude mais bon là en 3 semaines quand même, et le pire c’est qu’ils montent déjà les murs en fin de semaine j’ai vraiment peur que ça soit du travail bâclé même si en regardant bien on a l’impression que tout est bien fait!

    • mamaisonphenix dit :

      Votre chantier avance vite mais comme vous avez pu le lire sur notre récit, le notre aussi ! C’est vrai que nous aussi avons eu un peu peur. Tout va très vite : les 1ers travaux ont commencés en juin et aujourd’hui, malgré les vacances, la maison est presque terminée (il ne reste plus que les bandes de joints, la plomberie et la pose du carrelage à faire !).

      Tout comme vous, nous n’avons eu que quelques jours entre le coulage de la dalle et le montage des murs. Nous aussi on en avait parlé aux hommes sur le chantier car on avait beaucoup lu de commentaires sur internet disant qu’il faut absolument attendre 15 jours minimum avant d’entreprendre quoi que ce soit le temps que la dalle sèche.
      On nous avait expliqué qu’en surface, la dalle sèche en 24h. Ensuite, il faut une vingtaine de jours pour qu’elle soit sèche en profondeur mais que chez Phénix, les délais peuvent ne pas être « respectés » car les murs n’étant pas en parpaing mais une structure métallique, la charge n’est pas la même à porter (=c’est un gros résumé de l’aspect technique que j’ai pu comprendre). Et puis, selon les produits utilisés, les temps de séchages peuvent être réduits.

      Du coup, on a arrêté de stresser et on a décidé de leur faire confiance. A ce jour, nous n’avons pas constaté de problèmes visibles à l’œil nu dans la dalle (ex : pas d’apparition de fissures).

      Toujours concernant leur rapidité, nous avons la chance d’habiter dans la ville où nous faisons construire donc, nous pouvons passer tous les jours et voir les avancées (et c’est vrai que c’est impressionnant, on voit la maison changer de jour en jour !).
      Si vous voulez vous aussi profiter de voir votre maison se monter, pourquoi ne demanderiez-vous pas au chef de chantier les dates où les équipes sont chez vous ? De cette manière, vous pourriez essayer d’y passer pour voir un peu comment ça se passe sur le terrain …

      En tout cas, je vous souhaite bon courage pour le reste de votre construction. J’espère qu’elle se passera aussi bien que la notre…

  3. LOUIS dit :

    Bonjour, avez-vous vu les plans de ferraillage et de fondation du soubassement de la maison ?. Les maçons ont-ils enlevé du chantier tous leurs déchets (restes de toupie de béton, pierres, palettes, parpaings…..)avant le montage de la structure métallique et du montage des panneaux béton ?.

    • mamaisonphenix dit :

      Oui, le chef de chantier nous avait montré ces plans (mais nous n’en avons pas d’exemplaire chez nous). Les maçons ont travaillé proprement et il n’y avait pratiquement aucun déchets (juste quelques parpaings et 1 palette il me semble mais c’est tout). Aujourd’hui, le chantier ayant beaucoup avancé (nous sommes hors d’eau et hors d’air), nous avons un peu plus de déchets mais rien d’affolant non plus (quelques cartons, des morceaux de bois, des tuiles cassées, …).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ma Maison Phénix
Avis Ma Maison Phénix

Quels sont les 1ers travaux intérieurs que vous avez réalisé après la réception de votre maison ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Ma Maison Phénix
Tout savoir sur la construction d’une MAISON

Taxes, démarches, étapes de la construction, pièges, astuces…

Guide Ma Maison PhénixDécouvrir nos guides